"Tony Musulin, 39 ans, est activement recherché. Sa photo a été diffusée àtoutes les frontières.

Son délit ? Il est souponné d'avoir subtilisé, jeudi àLyon, durant quelques heures, un fourgon blindé transportant onze millions d'euros et appartenant au groupe Loomis où il était employé en qualité de chauffeur.

De mémoire de policiers, le vol d'espèces par un convoyeur de fonds est rarissime. S'il était reconnu coupable du délit de vol par salarié, commis sans violence, le convoyeur risquerait de cinq àsept d'emprisonnement maximum, d'après le journal le Progrès." - Source : leparisien.fr

[MAJ : 09 nov.] 9,5 millions sur les 11,6 millions d'euros ont été retrouvés par les enquèteurs dans une camionnette, garée dans un box, indique le procureur en charge de l'enquète Tony Musulin reste quant àlui introuvable, il est recherché dans toute l'Europe.

[MAJ 16 nov.] : "Tony Musulin, le convoyeur de fonds accusé d'avoir volé 11 millions d'euros àLyon le 5 novembre, a terminé sa cavale jeudi 16 novembre dans la principauté de Monaco après s'ètre rendu..." - Source : Lemonde.fr

Il semblerait que l'opinion public prenne parti pour le présumé responsable de ce "casse" sans violence, en témoigne les commentaires sur de nombreux sites d'informations relayant l'information et la création de groupes et pages de soutien sur facebook.

On comprend aisément le capital sympathie dont bénéficie aujourd'hui ce convoyeur (au train de vie suspect) qui, comme un pied de nez aux inégalités croissantes, au contexte économique morose actuel et àl'arrogance des banques, aurait réussi (pour le moment) un coup spectaculaire et sans violence, comme dans un bon vieux film de casse, tout en "laissant rèveur" une partie de la population par le technique employée et le montant du butin... Et c'est sans parler de sa cavale, qui devrait faire travailler l'imagination de ses sympathisants qui pourrait se voir àsa place.

Bon... Attendons donc le dénouement... avant le film...